#5 – Un nom

Parce que l’essence d’une marque passe aussi par son nom, on voulait THE BEST name pour notre bébé ! Petit casse tête qui s’est finalement vite résolu. Si vous lisez ces lignes, c’est qu’en toute logique, vous connaissiez le nom dont on va vous raconter l’histoire.

Accoudées au bar d’un petit endroit sympa dans le quartier de Silver Lake, les propositions vont bon train. Nos sacs à main étant trop petits pour contenir notre carnet de notes (meilleur ami du moment), nous écrivons tout ce qu’il nous passe par la tête sur les petites serviettes en papier servant de dessous de verre à nos Mimosa. Intrigué par nos gribouillis, le barman nous tend gentiment une feuille de papier avant de nous demander ce que l’on trafique. Tellement emballé de voir deux nanas passionnées et qui plus est, deux françaises, que le gentil barman nous offre nos cocktails (true story).

APRIL PLEASE, est littéralement traduit par « avril s’il vous plaît ». Ca sonne moins bien en français on vous l’accorde et c’est une des raisons pour laquelle on a choisit la langue de Shakespeare. Le projet a germé un long moment à Los Angeles, une ville et plus largement un pays qui nous influence fortement, à la culture inspirante. Il est naturel de rendre hommage à cette langue, qui pour nous est tellement chic et spontanée. Enfin, en tant que langue internationale, c’est aussi un moyen de s’exporter plus facilement à l’étranger par la suite (fingers crossed).

« April » correspond à notre mois de naissance à toutes les deux. Le début du printemps, notre mois préféré. Petit clin d’œil aussi à la date du démarrage du projet, le 1er avril (et non, ce n’est pas un poisson !). Quant au « please », il a suivi tout naturellement, comme pour demander davantage de soleil, davantage de nos futurs bijoux…